Retour sur le passé agricole de l’île avec les élèves du lycée français

Posté dans : Actualités | 0

Les élèves de 6eme du Lycée français international de Gran Canaria ont visité le Musée de la  Zafra y del Pastoreo de Santa Lucia. En ce moment en sociales nous sommes en train d’étudier tout ce qui est en relation avec le secteur primaire, c’est un des grands thèmes de la géographie. Et comme il se devait nous sommes allés connaître la façon dont on cultivait un de nos produits phare: la tomate canarienne connue mondialement.

Nous avons appris beaucoup de choses: la manière de cultiver, la façon méticuleuse dont étaient fabriquées les caisses pour le transport des tomates, l’emballage de chacune d’elle dans du papier de soie, l’étiquetage très original que chacune des entreprises utilisait pour se démarquer, les principaux pays de destination dont l’Angleterre était et reste le principal. Nous avons vu des livres de factures originales et des photos d’usines d’empaquetage.

La guide nous montra aussi las cuarterias, l’endroit où de nombreuses familles vivaient dans à peine 5 à 6 mètres carrés. Ils vivaient là pendant la semaine, travaillaient, élevaient leurs enfants, se lavaient. Il y avait même une petite école.

Ça a été une visite pleine de références historiques sur notre île et ses habitants.

Nous avons terminés la matinée par la visite d’un puit Pozo de los Betancores où on nous expliqua  l’importance de la heredad del agua dans ce village.

Pour terminer nous avons visité le Centre d’interprétation du pâturage dans le quartier casa pastores, un quartier dédié à l`élevage. Nous avons pu observer l’histoire de la transhumance d’il y a plus de 50 ans, et un grand nombre d’ustensiles de l’époque aimablement donnés au centre par les familles des anciens bergers.

Une visite très riche à recommander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.